Carte bancaire

Meilleures offres pour une CB GRATUITE

#
BanqueCarte bancaire
Prix constaté
Promo
Notre avis
Offre
Gratuites
80€ offerts
Gratuites
100€ offerts
Gratuites
80€ offerts

Très souvent, les cartes bancaires sont un sujet de discussion qui peux s’avérer complexe dans la mesure ou de nombreux modèles existent. De la carte de retrait à la carte de paiement en passant par la carte de crédit, nous vous proposons un récapitulatif complet de ce qu’il se fait actuellement. Nous vous proposons également des analyse poussées sur les fonctionnalités des cartes ou encore les actions à entreprendre en cas d’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire.

Sommaire

Définition de la carte bancaire

Une carte bancaire est un instrument de paiement délivré par une banque et qui permet à son titulaire d’effectuer des retraits d’argent dans un distributeur automatique de billets, d’effectuer des paiements auprès d’un commerçant possédant un Terminal de Paiement Electronique (TPE), ou encore d’effectuer des achats en ligne, en toute sécurité. Elle a la forme d’une carte en plastique comportant une puce électronique et/ou une bande magnétique.

De façon générale, elle est liée directement à un compte bancaire qui est mouvementé lors des différentes opérations.

Plus d’informations sur les cartes bancaires :

Cadre institutionnel des cartes bancaires

La délivrance et l’usage des cartes bancaires répondent à une réglementation bien établie qui uniformise les caractéristiques de cet instrument de paiement. Ainsi, dans le monde entier, les cartes bancaires possèdent toutes la même forme rectangulaire aux coins arrondis avec des dimensions standard : 85,60 mm sur 53,98 mm. En France, les cartes bancaires émises par les banques possèdent depuis 1992, une puce électronique qui est le moyen de sécurisation des opérations effectuées.

À l’international, les caractéristiques communes à toutes les cartes bancaires sont :

  • Le numéro de carte bancaire. Marqué en relief au verso de la carte, il est toujours composé de 16 chiffres structurés par groupes de 4 (xxxx xxxx xxxx xxxx). C’est en quelque sorte, le principal identifiant de la carte. Il est donc nécessaire de le transcrire sur un support et de le conserver afin de pouvoir faire opposition en cas de vol ou de perte.
  • Le cryptogramme. Ce sont les 3 derniers chiffres figurant dans l’encadré de signature, au dos de la carte. Ce code est un des éléments participant également à la sécurisation de cet instrument de paiement. En effet, sans ce cryptogramme, vous ne pouvez pas effectuer d’achats en ligne sur internet.
  • La date d’expiration. C’est également une donnée nécessaire pour effectuer toute opération en ligne avec votre carte bancaire. Elle est présente sous le format MM/AA (Mois/Année) sur le verso de la carte, en dessous du numéro de carte bancaire. De façon générale, la durée de validité d’une carte bancaire est de 2 ans et la carte n’expire que le dernier jour du mois mentionné sur la carte.
  • Le code de carte bancaire. Ce code à 4 chiffres est hautement confidentiel. Il est envoyé par la banque dès la délivrance de la carte, dans un document scellé séparé de la carte. Il s’agit en réalité d’un code généré de façon aléatoire par un ordinateur et dont la banque ne prend elle-même pas connaissance. Il est exigé pour toutes les opérations au niveau des DAB (distributeurs automatiques de billets) et des TPE. En cas de perte ou de vol de votre carte, il représente donc une barrière de sécurité supplémentaire avant l’opposition. L’on recommande donc généralement aux titulaires de cartes bancaires de ne jamais laisser la carte et le document contenant le code de sécurité au même endroit. D’ailleurs, pour plus de prudence, le code doit être mémorisé et le document, détruit. En cas d’oubli, un nouveau code peut être lié à votre carte après vérification par la banque de votre identité.

Les autres informations liées à une carte bancaire et qui sont inscrites dessus sont :

  • Le logo de la banque qui délivre la carte, situé généralement dans le coin supérieur gauche au verso.
  • Le nom de famille et le prénom du titulaire, inscrits en relief en dessous de la date d’expiration de la carte, au verso.
  • Le logo VISA ou MASTERCARD, en fonction du réseau auquel est affiliée votre carte. Il figure généralement au verso, dans le coin inférieur droit.
  • Le logo CB. C’est la preuve que votre carte est affiliée au réseau interbancaire des cartes bancaires.

Plus d’informations sur le cadre institutionnel des cartes bancaires :

Options des cartes bancaires

Selon ses besoins, le demandeur d’une carte bancaire a la possibilité de faire le choix entre plusieurs types de cartes offrant des services différents. L’on distingue ainsi :

  • Les cartes bancaires internationales. Comme l’indique leur nom, elles peuvent être utilisées aussi bien en France que dans le reste du monde afin d’effectuer des opérations de retraits et de paiements. Des services d’assurance et d’assistance y sont également associés. C’est l’offre la plus courante des banques.
  • Les cartes à débit différé. Liées à un compte bancaire, elles permettent au titulaire d’effectuer ses dépenses et de n’être débité qu’en une seule fois par la banque, à une date convenue par les deux parties. Généralement, le débit est effectué au début ou à la fin du mois.
  • Les cartes bancaires rechargeables. Ce sont des cartes dont le solde est prépayé et peut être renouvelé. Dans ce cas, le titulaire peut donc effectuer des opérations de retrait et de paiement jusqu’à la limite prédéfinie de sa recharge. Ce type de carte ne nécessite pas de compte bancaire.
  • Les cartes bancaires anonymes. Ce sont aussi des cartes prépayées qui ne nécessitent pas de compte bancaire. Ici, le titulaire dispose d’une limite de rechargement fixée légalement à 1000 € pour effectuer ses opérations de retrait et de paiement.
  • L’assurance et l’assistance carte bancaire. Ce n’est pas une carte à proprement parler, mais plutôt un service additionnel offert aux détenteurs de cartes bancaires (internationales notamment). En payant un bien ou un service avec sa carte, le titulaire bénéficie d’une assurance qui couvre l’opération. L’assistance est quant à elle fournie à tout détenteur de carte bancaire internationale.

Ces différentes options de cartes bancaires sont liées à des coûts qui divergent en fonction du service choisi et de la banque émettrice.

Plus d’informations sur les options des cartes bancaires :

Utilisation d’une carte bancaire

Comme détaillé plus haut, une carte bancaire peut être utilisée aux DAB et TPE, ou directement sur Internet pour régler des achats. Dans tous les cas, il est important de tenir compte du plafond mensuel défini par le contrat d’utilisation. Par ailleurs, pour toutes les opérations de paiement en ligne par carte bancaire, des consignes minimales de sécurité doivent être observées. L’on recommande notamment de n’acheter que sur des sites ayant une bonne réputation et uniquement après s’être assuré qu’ils possèdent un dispositif de paiement sécurisé (URL commençant par https ://). Une sécurisation de l’ordinateur depuis lequel est effectuée l’opération est également nécessaire (antivirus, pare-feu, antispywares, etc.).

En opérant aux DAB, il est important de ne pas se laisser distraire ni de se laisser aider par quiconque pour éviter que votre code de sécurité ne soit connu. Dans le cas où le DAB « avalerait » votre carte, faites opposition dès que possible pour éviter tout éventuel détournement.

Quand vous opérez chez un commerçant, prenez le soin de bien vérifier le montant à débiter avant de valider l’opération en entrant votre code confidentiel à l’abri de tout regard indiscret. Tout au long de l’opération, gardez l’œil sur votre carte et ne laissez pas le vendeur la photocopier pour quelque raison que ce soit.

Plus d’informations sur l’utilisation d’une carte bancaire :

Problèmes : vol, perte, fraude

L’utilisation des cartes bancaires est parfois malheureusement sujette à des problèmes liés aux fraudes, au vol de la carte ou à la perte de celle-ci. Les formes de fraude à la carte bancaire généralement constatées sont principalement liées au détournement des informations bancaires lors des opérations en ligne ou à l’utilisation du code confidentiel par un tiers pour effectuer des opérations en ligne.

En cas de problèmes constatés avec votre carte bancaire, la première des recommandations est de faire opposition immédiatement auprès de votre banque afin de bloquer toutes les opérations de paiement ou de retrait qui pourraient être effectuées à votre insu.

En cas de vol, il est nécessaire d’effectuer, au commissariat de police le plus proche, une déclaration de vol, juste après l’opposition bancaire.

Plus d’informations sur les problèmes liés à sa carte bancaire :

Résiliation

En règle générale, le renouvellement de la carte bancaire s’effectue automatiquement par la banque émettrice. Quelques jours avant la date d’expiration, une nouvelle carte est ainsi adressée au titulaire. Dans le cas où celui-ci ne souhaiterait pas le renouvellement, un courrier de résiliation doit être adressé dans un délai de généralement deux (02) mois avant la date d’expiration.

Mais plus précisément, il est préférable de se référer aux termes du contrat afin de connaitre le délai spécifié pour l’envoi du courrier de résiliation afin d’éviter tout dépassement de délai. Le courrier doit être envoyé en recommandé avec accusé de réception.

Plus d’informations sur la résiliation des cartes bancaires :

Les types de cartes bancaires

On distingue principalement 3 types de cartes bancaires :

  • Les cartes de retrait. Exclusivement dédiées aux retraits dans les DAB avec un certain plafonnement, elles ne permettent pas d’effectuer d’achats. Assez souvent, ce type de cartes bancaires est lié à des comptes pour mineurs ou des comptes jeunes et est délivré gratuitement.
  • Les cartes de paiement. Sont ici regroupées, les cartes à usage national ou international dont le débit se fait de façon immédiate ou en différé. Ce type de cartes peut être délivré par un organisme financier agréé (banque, coopérative, caisse municipale) ou par un commerçant afin de permettre à ses clients d’opérer plus facilement dans ses enseignes.
  • Les cartes de crédit. C’est un peu le niveau « VIP » des cartes bancaires. Ici, en effet, la carte n’est pas liée directement à un compte bancaire. Les débits se font en effet sur une réserve de crédit. Les dépenses du titulaire sont alors réparties sur plusieurs mensualités et encourent des intérêts. Conformément aux dispositions contractuelles, le « crédit » est renouvelé à chaque échéance comme c’est le cas pour un crédit révolving. Précisons toutefois que ces cartes bancaires contribuent aisément au surendettement et qu’elles ne devraient donc être sollicitées qu’en cas de revenus conséquents et réguliers.

Plus d’informations sur les types de cartes bancaires :

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 5.0/5 (1 vote au total)
Carte bancaire, 5.0 out of 5 based on 1 rating