Home / Non classé / Optimisation rémunération dirigeant : comment procéder ?

Optimisation rémunération dirigeant : comment procéder ?

Conseils pour bien optimiser la rémunération des dirigeants

Tout dirigeant d’une entreprise a le choix entre plusieurs moyens de rémunération. Toutefois, il risque de perdre beaucoup d’argent en choisissant une mauvaise rémunération. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte pour optimiser sa rémunération de dirigeant.

Pourquoi optimiser la rémunération des dirigeants ?

Optimiser sa rémunération est indispensable pour un dirigeant afin d’éviter les pertes d’argent appelées aussi déperdition de rémunération. S’il se déclare en tant que salarié, il est contraint de payer des cotisations sociales plus ou moins élevées. Toutefois, se verser des dividendes est aussi devenu moins intéressant. C’est surtout depuis la réforme de la taxation des dividendes au 1er janvier 2013. L’astuce, c’est de trouver d’autres dispositifs qui permettent d’optimiser votre rémunération. L’optimisation rémunération dirigeant peut par exemple se faire à travers la mise en place d’un contrat d’intéressement. L’objectif consiste à profiter d’une exonération de charges sociales et du crédit d’impôt. Vous pouvez également optimiser votre rémunération en mettant en place un plan d’épargne entreprise (PEE) à 5 ans. Sinon, il y a aussi la mise en place d’un plan d’épargne retraite (PERCO).

Comment optimiser la rémunération de dirigeant ?

A cause de la loi Sapin II, les dirigeants et chefs d’entreprise se perdent sur les taxes, les charges sociales et les déclarations fiscales. Or, ils doivent savoir optimiser leurs revenus dans leurs intérêts et ceux de leur entreprise. Pour faciliter l’optimisation rémunération dirigeant, voici trois idées qui vous aideront à faire le bon choix :

  • Rémunération par salaire et dividende

Il ne faut pas choisir entre une rémunération par prime ou par dividende. Il est plus judicieux de jongler entre les deux. Comment ? A vrai dire, vous pouvez opter pour le versement d’une rémunération à hauteur de 90 000 euros par an. C’est le meilleur moyen d’optimiser votre situation fiscale. Suite à cela, vous pouvez toujours vous verser des dividendes. Ici, vous êtes en mesure de transformer votre société SARL/EURL en SAS/SASU. De cette manière, vous pouvez limiter l’impact de l’imposition des dividendes.

  • Penser à votre future retraite

Pour réduire l’impôt sur les revenus personnels du dirigeant, il est tout à fait possible de souscrire un contrat retraite « Mandelin ». C’est une retraite facultative qui vous permet de constituer une épargne retraite déductible du revenu imposable de votre société. A votre sortie en retraite, vous n’avez pas la possibilité de récupérer la somme épargnée en capital, mais plutôt sous forme de rente.

  • Procéder à un audit de la rémunération

Vous êtes persuadés de payer beaucoup de charges sociales. Vous constatez également que vous n’êtes pas très bien rémunérés par rapport à votre chiffre d’affaires. L’idée, c’est de réaliser un audit de rémunération pour optimiser votre système de rémunération. Il y d’abord l’audit de rémunération proprement dit qui analyse votre situation. Des calculs, simulations et chiffrage seront réalisés. Ensuite, on procède à un audit fiscal qui vise à estimer l’impôt et les charges sociales. L’audit de rémunération permet de connaître la meilleure méthode d’optimisation rémunération dirigeant le plus adapté à vos besoins.

About habitat

Avatar