Une possible ouverture du capital de la banque postal pour Aegon

VirginieArticle publie par Virginie
Le 18 décembre 2014


Il y a peu, Aegon et La Banque Postale serait entrées en négociations. Aegon pouvant prendre jusqu’à 25% de participation dans la filiale de gestion des actifs de La Banque Postale, cela lui servirait de distributeur en France, tandis que cette accord permettrait à LBPAM ( La Banque Postale Asset Management ) de se développer à l’étranger et ainsi de pouvoir compléter son offre de fonds actuelle.

Le possible « première accords transfrontalier dans la gestion des actifs » 

La_Banque_Postale

La Banque Postale serait entrée ce Jeudi 18 Décembre en négociations avec l’assureur Néerlandais Aegon. Ce dernier prendrait une participation de 25% dans la filiale de gestion des actifs de LBPAM en échange d’un accord de distribution réciproque qui serais conclu en même temps.
Cet accord pourrait bien être la toute première opération transfrontalière dans le secteur de gestion d’actifs.

Rémy Weber, le président du directoire de La Banque Postale nous explique que : « La banque Postale AM est une entité remarquable avec un coefficient d’exploitation très bas, près de 100 millions d’euros de chiffres d’affaires et un résultat normatif de 30 millions. C’est une maison particulièrement compétente sur les taux et qui souhaite se développer dans les offres internationales ».

La Banque Postale ambitionne concrètement d’offrir ses produits aux clients d’Aegon, notamment ceux de taux. Alors qu’Aegon profitera du réseau de distribution de LBPAM en France et de ses relations avec les institues français afin de proposer ses fonds de placement, tout particulièrement ceux qui sont investis sur les marchés émergents.

Rémy Weber ajoute donc ensuite que « Daniel Roy, qui dirige le pôle de gestion d’actifs et LBPAM, a vu beaucoup de sociétés de gestion en France et en Europe depuis un an. L’entrée en négociations exclusives avec Aegon a pour but de créer un partenariat coopératif selon un modèle unique à ma connaissance en Europe ».

Un accord capitalistique à sens unique pour Aegon 

Aegon, gérant près de 290 milliards d’euros d’actifs est quasiment deux fois plus grand que La Banque Postale AM qui en gère environ 150 milliards. Surtout que la filiale de gestion de l’assureur reste totalement absente en France où ses produits de gestion ne sont pas proposés. Si l’opération se réalise, le groupe a toutefois une forte présence au Royaume-Uni et aux États-Unis qui pourrait servir à La Banque Postale pour développer son marché à l’étranger.

L’accord entre les deux entités reste cependant à sens unique, La Banque Postale ne prenant pas de participation dans Aegon, le feu vert de LBPAM aurait sûrement été plus difficile à obtenir.
L’un des proches de la négociations explique que «  Dans le contexte des règles de Bâle 3 relatives aux renforcements des fonds propres des banques, toute priser de participation crée des goodwill (survaleurs) pour un établissement bancaire. Les assureurs n’ont pas ce type de contrainte ».

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 4.0/5 (1 vote au total)
Une possible ouverture du capital de la banque postal pour Aegon, 4.0 out of 5 based on 1 rating