La Boj présente son bilan un satisfaisant sans atteindre son objectifs

Article publie par Christophe
Le 2 juin 2017


La Banque du Japon (BoJ) dévoile un bilan qui dépasse les 500.000 milliards de yens soit 3.992 milliards d’euros, atteignant le même niveau que celui de la Réserve fédérale américaine, comme le montant global a été triplé depuis que la banque centrale japonaise a mis en œuvre son programme d’allègement quantitatif en 2013.

Mais la Boj n’a toujours pas encore atteint l’objectif de sa politique monétaire comme renouer avec l’inflation à 2% un contexte dû à des défis auxquels fait face l’institut d’émission, qui ne sera pas capable d’acheter au même rythme les titres obligataires.

Par ailleurs, le bilan exacerbé de la Boj ne permet pas de sortir facilement du programme de soutien à l’activité économique, d’après des analystes. Ceux-ci déclarent en fait que la hausse des rendements obligataires provenant d’hypothétiques prénotions de restrictions monétaires pourrait provoquer des pertes du grand portefeuille d’obligations de l’institut d’émission. Les chiffres dévoilés par la Boj prouvent que l’ensemble de ses actifs s’est arrêté à 500.800 milliards de yens en fin mai, alors qu’une année avant, celui-ci s’était fixé à 425.700 milliards et 164.800 milliards lorsque le gouverneur Haruhiko Kuroda a a pris ses fonctions, en mars 2013.

Il faut dire que le bilan de la banque centrale japonaise est pratiquement supérieur au bilan de la Fed américaine fixé à 4.510 milliards de dollars soit 4.019 milliards d’euros et occupe pratiquement 90% du produit intérieur brut (PIB) du Japon.

Malgré les différentes sommes injectés par la Boj, et des indices, les analystes indiquent que l’ensemble des emplois disponibles n’étaient pas fournis, vu que l’inflation était de 0,3% au mois d’avril et risquent de ne pas atteindre l’objectif de 2% dans l’immédiat.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)