Union bancaire européenne : un bras de fer s’annonce

MichelleArticle publie par Michelle
Le 20 décembre 2013


C’est sur une note positive du moins pour les ministres des finances de l’espace Europe que la question sur l’union bancaire européenne s’est clôturée cette fin de semaine.

Union bConcernant la mise en place du dispositif de gestion des faillites bancaires en tant que rempart à la fragilité financière des banques, on peut affirmer que des avancées ont été faites. En effet, un cadre global a été proposé et concerne directement les grands géants du secteur bancaire afin de mieux parer aux diverses menaces d’insolvabilité et  également de perte de liquidité incluant le futur conseil européen en tant que surveillant. Cette instance aura donc à disposition un bon nombre d’instruments réglementaires qui lui permettront d’intervenir dans les meilleurs délais et efficacement.

Toutefois, ce nouveau dispositif ne plaît pas à la commission européenne et au Parlement. Ils lui reprochent un certain nombre d’incohérences, de lacunes, ainsi qu’une grande complexité. Cependant, rien n’est encore définitif, les négociations annoncent déjà un véritable bras de fer entre les élus européens et les membres de l’Union. Étant encore sujet à de doute, alors la mise en place de ce fonds de sécurité pour ce qui est de la résolution des cas de faillite ne se fera que pour 330 banques sur les 6 200 répertoriés en zone euro.

Cela dit, à l’orée 2025, on pourrait avoir une nouvelle aide provenant directement des États avec ou sans le dispositif européen de stabilité qui alimentera l’interdépendance entre la dette bancaire et souveraine. En outre, le mécanisme devra être en partie alimenté par les banques et le montant est estimé à 55 milliards d’euros dès le début de l’année 2025. S’il est utilisé, il servira à éteindre les braises de la crise des banques et devra de suite être réalimenté.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne