Banques françaises : « Stress test » réussi avec succès auprès de la BCE

VirginieArticle publie par Virginie
Le 27 octobre 2014


La France a connue quelques problèmes concernant les économies du pays, ces dernières semaines. Elle peut cependant se satisfaire de son système bancaire, puisque le Stress test, donne la France comme meilleure élève, avec seulement une banque qui ne l’a pas réussit. Les résultats ont été publiés ce dimanche, et ils sont donc très bons pour notre pays.

Une seule banque ne passe pas le test

stress tests

La seule banque qui ne passe pas ce test est la Caisse de refinancement hypothécaire, ou la CRH. Cependant, les résultats pris en compte pour réaliser ce test, sont ceux de l’année 2013, et depuis cette période, cette banque à été prise en main par les actionnaires.
Ils ont en effet, recapitalisés les fonds de cette banque, ce qui lui permet d’obtenir de meilleurs résultats pour l’année 2014.
On suppose donc qu’elle passera donc le prochain test effectué par la Banque Centrale Européenne.

Le classement des banques françaises

Le Crédit Mutuel obtient donc la première place de ce classement, pour les banques françaises. Les calculs sont fait à partir d’un « ratio de solvabilité », et celui-ci obtient un ratio de 12,9%.
Sachant que le minimum réglementaire, demandé par le BCE était de 5,5%, elle se place donc largement en dessus. Mais en moyenne, beaucoup de banques françaises arrivent au-dessus de ce ratio, puisque la Société Générale affiche un ratio de 8% et BNP Paribas un ratio de 9%.
Enfin, les BPCE, Caisse d’Epargne et Banque Populaire affichent, elles, des ratios autour de 7%. Toutes ces banques ont donc passées ce stress test avec brio.

De plus, il faut remettre en place la situation de certaines banques. En effet, BNP Paribas vient de verser une amende record de 6,6 milliards d’euros aux Etats-Unis, et arrive à s’en tirer avec un très bon ratio. Ce qui prouve que cette banque peut faire face à de grandes situations de stress, et que son bilan est très solide, pour faire face à une situation à risque.

Que signifient ces résultats?

Ces Stress Tests avaient pour but de démontrer à la Banque Centrale Européenne, que les banques d’Europe, et donc de France, puissent faire face à une situation importante de crise, sans faire appel à l’Etat.
En 2008, ces pays ont connus une importante crise, puisque c’était le début de la crise financière, et ont du faire grandement appel aux finances de l’Etat, ce que l’on qualifie de « subprimes ».
La BCE a donc mis en place une simulation de crise et évaluée comment les banques pourraient y faire face, grâce à leur fonds propres. La situation imaginée était que le PIB baisse de 2,1%, ce qui entraînerait une hausse du chômage de 13% et une baisse de 20% des prix de l’immobilier.

Il y a donc eu 130 banques en test, et sur toutes ces banques, seulement 25 n’avaient pas assez de fonds propres à la fin de l’année 2013. Sur ces 25 banques, 12 d’entres-elles ont modifiées ces chiffres, et entrent dans les bons élèves de ce test.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 5.0/5 (2 votes au total)
Banques françaises : "Stress test" réussi avec succès auprès de la BCE, 5.0 out of 5 based on 2 ratings