Regain de l’épargne salariale

MichelleArticle publie par Michelle
Le 30 avril 2014


Des chiffres viennent d’être publiés par l’association française de la gestion financière des chiffres en rapport avec la hausse de l’épargne salariale. Les détails de ce rapport :

epargne salarialeSelon les résultats chiffres publiés par l’Association française de la gestion financière à la fin de cette année 2013, l’épargne salariale a dépassé les 100 milliards d’euros d’encours en France. Soit une hausse de 10%. Une progression due particulièrement à la hausse des marchés actions en 2013 et qui ont également diminué les effets de retrait anticipé de l’épargne de la loi portant sur le déblocage exceptionnel.

Ce projet de loi était censé redonner de l’espoir à la consommation, car il donnait la possibilité aux salariés détenteurs d’une épargne salariale, d’un PEE, d’un PEI ou d’un compte-courant de débloquer jusqu’à 20 000 euros entre juillet et décembre 2013. De manière détaillée, les sorties nettes étaient de 3,5 milliards d’euros, avec 11,7 milliards d’euros de versements et 15,2 milliards d’euros de rachats. Pour ce qui est de la souscription, le solde net positif a été de 500 millions d’euros pour l’année 2012. Pour le compte du déblocage autorisé l’an dernier, les épargnants salariés ont retiré 2,2 milliards d’euros.

Les 2,35 milliards inclus dans les 11,7 milliards des versements représentent des abondements volontaires des épargnants. La participation est de 3,75 milliards d’euros l’intéressement et 2,2 milliards d’euros l’abondement des entreprises. En somme, le montant moyen débloqué par chaque salarié était de 4 851 euros et près de 310 000 salariés ont pu financer de gros projets avec ces fonds. Par exemple, l’achat d’une résidence principale à raison de 11 055 euros par ménage en moyenne. A la fin de l’année 2013, près de 279 000 sociétés proposaient à leurs salariés un dispositif d’épargne.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne