Paiement à distance : les banques se lancent dans l’authentification biométrique

VirginieArticle publie par Virginie
Le 4 août 2014


La sécurité et la rapidité des opérations sont de nouveau à l’épicentre des nouveaux systèmes de paiement à distance.

Une authentification par empreintes digitales

paiement à distance

Trois grands groupes bancaires : BNP Paribas, Crédit Agricole et Crédit Mutuel Arkéa ont lancés à la mi-juillet un test sur une solution de paiement ayant recours à l’authentification des empreintes digitales. En effet, ce dispositif est censé renforcer la sécurité et rendre plus efficaces les transactions de paiement à distance, à l’heure où les chiffres sur le piratage des comptes ne sont toujours pas très bons. Et ce, malgré la présence de la 3D Secure.

Aujourd’hui, si le paiement mobile a du mal à émerger correctement, cela est lié aux problèmes de sécurité qui sont à la fois simple et rapide. L’envoi d’un code unique par SMS est un facteur qui ralentit l’acte d’achat au lieu de le rendre plus fluide, n’est pas adapté. Alors, qu’une authentification renforcée par ce même canal est acceptable pour un règlement depuis un écran d’ordinateur. Par ailleurs, le paiement et l’authentification faits sur un même canal posent un problème de sécurité.

Alors, en testant l’authentification par empreintes digitales, les trois grands groupes bancaires souhaiteraient apporter une solution au problème concernant l’achat en mobilité sécurisé. Depuis quelques mois, la Banque Postale à lancer un test sur un système d’authentification par la voix intitulé « Talk to Pay » à travers un millier de sites marchands en ligne. Cependant, l’utilisation de ces données biométriques ne fait pas l’unanimité. La commission nationale informatique et liberté (CNIL) émet certaines réserves concernant la vie privée des consommateurs, de leurs droits, de la protection des données personnelles collectées grâce aux opérations sécurisées.

Ainsi, elle serait favorable pour une double source d’authentification, afin d’éviter les tentatives d’usurpation d’identité. On peut donc dire que le nouveau système de sécurisation intégrant facilité, rapidité, sécurité et respect des données personnelles n’est prêt de voir le jour.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)