L’UFC Que Choisir veut une gratuité de l’assurance des moyens de paiement

MichelleArticle publie par Michelle
Le 24 juin 2013


Nombreux sont des produits et services d’assurance vendus aux clients pour protéger leurs biens et leur responsabilité civile.

Pour cela, il y a certaines pratiques qui sont entreprises par les assurances pour faire payer ces services à leurs clients. C’est pourquoi, l’Association UFC Que Choisir entend dénoncer ces faits et particulièrement ceux de l’assurance des moyens de paiements.

Des recommandations pour le prochain vote du Pojet de Loi sur la consommation

C’est dans le cadre d’un vote pour le projet de loi sur la consommation que l’association entend bien faire passer ces recommandations auprès du Gouvernement.

UFC_que_choisirEn effet, l’assurance moyens de paiement est l’une des garanties que propose l’assureur à un client détenteur de cartes bancaires, chéquiers et autres types de moyens de paiement. Souvent assemblé dans des packages, l’assurance des moyens de paiement n’est en aucun cas une obligation pour un client.

Depuis qu’une directive européenne sur les moyens de paiement a été transposée en 2009 et obligeant les banques à dédommager leurs clients victimes d’un cas de vol, de fraude à la carte et cela même s’ils n’ont aucune assurance. Alors, depuis lors l’assurance de moyens de paiement n’est plus une obligation, car quelle que soit la situation vous serez dédommagé par votre banquier.

Cependant, c’est une directive qui ne semble pas encore être appliquée par tous, car il existe encore près de 50% de consommateurs français qui possèdent une assurance moyens de paiement. Une présence de ces contrats d’assurance qui est justifiée par le fait qu’ils ont des garanties complémentaires incluses dans ces packages.

Il y a entre autres la réfection des clés perdues, des pièces d’identités volées, du remboursement des espèces, du mobile volés ou même lorsque vous serez victime d’une fraude à l’achat sur internet.

La prime est repartie comme suite, une partie de l’assurance servira à couvrir les moyens de paiement et l’autre sera pour le remboursement d’une éventuelle franchise de 150 euros en cas de fraude. Cette assurance trouve donc son utilité chez certains clients en leur garantissant confort et sécurité pour leur bien.

Toutefois, l’Association UFC Que Choisir, incite le Gouvernement dans le cadre du vote de la Loi Consommation de prendre en compte certains points soient : une meilleure explicité des exclusions mentionnées dans les contrats d’assurance comme c’est le cas pour les garanties et la possibilité de rompre un contrat d’assurance avant la date de fin après la première année.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne