Le livret A

Les meilleures offres de Livret A

BanqueType de LivretOffreNotre avisOffre
Livret A1,25%
Livret A1,25%

Le livret A est un moyen d’épargner de l’argent à son rythme et en restant libre de récupérer les fonds à tout moment en cas de problème. Ce livret rencontre un grand succès auprès des ménages en raison de sa grande souplesse et de la sécurité qu’il apporte.

Sommaire

Les principales caractéristiques du livret A

Le livret A peut être ouvert par toute personne qu’elle soit majeure ou mineure. Le mineur pourra ouvrir son livret sans intervention de ses parents, mais par contre il n’est pas habilité à faire de retrait seul jusqu’à 16 ans. Il peut aussi être détenu par une association ou un organisme HLM. Un seul livret est admis par personne, les vérifications se font auprès du service des impôts.

Le livret A est plafonné à 22 950 euros pour ce qui concerne les particuliers, les associations peuvent déposer jusqu’à 76 500 euros et pour les organismes HLM, il n’y a pas de limite. Dans tous les cas, ce plafond ne peut être augmenté que par les intérêts comptabilisés.

Le taux de rémunération est de 1,75% depuis le 1er février 2013. Il peut être revu quatre fois par an.

Les intérêts sont calculés par quinzaine, ils sont ensuite capitalisés pour être versés sur le compte au 31 décembre chaque année. Les intérêts sont défiscalisés complètement.

Le montant minimal des dépôts comme des retraits ne peut être inférieur à dix euros. Il n’y a que la Banque Postale qui déroge à cette règle avec un montant de 1,5 euro. Il doit toujours rester un solde de dix euros minimum sur le livret.

Le livret A fait l’objet d’un contrat entre la banque et son client qui doit être formalisé très précisément par écrit. Le contrat précise notamment les conditions de son fonctionnement en particulier concernant les versements, les retraits et les virements. La plupart des banques peuvent procéder à l’ouverture de ce livret. Elles ont alors signé un accord avec l’État sous la forme d’une convention les autorisant à distribuer ce produit autrefois réservé principalement à la Caisse d’Épargne et à la Banque Postale.

Plus d’informations sur le livret A :

Histoire du livret A

Il faut remonter en 1818 pour trouver les premiers livrets A, appelés alors, livrets d’épargne, il est apparu en même temps que la Caisse d’Épargne de Paris. À cette époque, le but était de combler le déficit engendré par la crise financière issue des guerres de Napoléon.

Les caisses d’Épargne ont été les seuls à proposer ce livret jusqu’en 1875. L’actuelle Banque Postale a alors été autorisée à proposer elle aussi ce produit. En 1975, le Crédit Mutuel a proposé un produit équivalent, le livret bleu, permettant d’ailleurs à l’épargnant de détenir un livret A et un livret bleu si les deux avaient été ouverts avant 1979.

Depuis l’origine du livret A, c’est la Caisse des Dépôts et consignations qui garantie la centralisation des fonds collectés. Elle devait les maintenir à l’abri des crises financières ou d’une utilisation frauduleuse de la part de l’État, comme ça avait plus ou moins été fait pour d’autres produits d’épargne sous Napoléon.

En 2009, suite aux demandes incessantes des autres établissements bancaires, le livret A est autorisé sur l’ensemble du réseau bancaire. La commission européenne a en effet, admis que cette exclusivité réservée à trois banques constituait une entrave à la libre prestation de service et à la libre concurrence.

La Caisse des Dépôts et consignations prend en charge la totalité des fonds récoltés avec un taux de commission qui a été unifié fin 2012.

Le taux d’intérêt sont déterminés par l’État et ils conditionnent ceux des autres produits d’épargne comme le livret jeune, les comptes épargne logement, le livret développement durable ou le livret d’épargne populaire. En 2004, une réforme dite Raffarin va fixer une nouvelle méthode de calcul plus mathématique afin d’éviter qu’il soit moins influencé par les décisions et les choix politiques.

L’évolution du taux d’intérêt est très peu stable. En 1960, il était de 3,25%, il passe à 6% en 1974, à 8,50% en 1981 pour descendre à 3% en 1998, 2% en 2005 avec une remontée à 4% en 2008 avant de descendre à 1,75% en 2013.

Plus d’informations sur l’histoire du livret A :

Fiscalité et rémunération du livret A

Le montant des intérêts du livret A n’est pas assujetti à l’impôt, ni aux prélèvements sociaux, c’est donc un placement défiscalisé.

Le taux de rémunération est fixé à 1% depuis le 1 er Août 2014 au lieu de 2,25% auparavant. Ce sont les pouvoirs publics qui calculent ce taux suivant une règle mathématique, quatre fois par an, au lieu de deux avant. Cette formule fait rentrer en ligne de compte certains paramètres comme le niveau de l’inflation, avec un plancher qui équivaut à la hausse des prix majorée de 0,25% ainsi que l’évolution des taux d’intérêt à court terme.

Les intérêts sont calculés à chaque quinzaine échue selon la règle appelée des quinzaines. Il est donc judicieux de programmer ses versements au 15 ou au 30 de chaque mois de façon à bénéficier au maximum des intérêts versés. Il peut également être judicieux de placer la somme complète correspondant au plafond maximum ou s’en rapprocher si c’est possible afin de bénéficier de plus d’intérêts.

Les intérêts de l’année sont versés sur le livret A au 31 décembre de chaque année de la vie du contrat d’épargne. Ils entrent alors dans le capital et produisent d’autres intérêts pour l’année suivante. C’est une capitalisation des intérêts, point intéressant de ce livret.

Plus d’informations sur la fiscalité du livret A :

Il ne faut pas perdre de vue que les sommes déposées ne produisent d’intérêts que si elles restent sur le livret durant des quinzaines entières, il faut donc faire attention à la date des retraits s’ils sont nécessaires. Les intérêts étant calculés le 1er et le 16 de chaque mois. Il sera donc préférable de faire un virement jusqu’au 31 ou jusqu’au 15 et de faire ses retraits à partir du 2 ou du 17.

Le plafond du livret A est de 22 950 euros, toutefois il est possible que le versement des intérêts au 31 décembre entraine un dépassement. Tout nouveau versement au cours de l’année suivante sera interdit sauf s’il retrouve un niveau plus bas.

Plus d’informations sur la rémunération du livret A :

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 4.5/5 (2 votes au total)
Le livret A, 4.5 out of 5 based on 2 ratings