Home / Actualités / Les mineurs aussi ont droit à leur carte bancaire

Les mineurs aussi ont droit à leur carte bancaire

Apprendre à être indépendant financièrement fait partie de ce que les jeunes doivent faire avant de quitter le giron familial. Ainsi dans certaines familles on confie très tôt aux enfants des missions comme d’aller acheter le pain tous seuls, de pousser eux-mêmes les portes du supermarché du coin pour y acheter des piles pour les manettes de leurs consoles de jeu ou encore de prendre le soin, après le collège, de passer à l’épicerie ou à la boulangerie pour choisir leur goûter avec une certaine somme en poche. C’est petit à petit que cet apprentissage se fait et plus les parents font d’efforts pour expliquer la notion de la valeur de l’argent à leurs enfants et plus ceux-ci seront prêts tôt à voler de leurs propres ailes.

Avoir sa propre carte : le premier pas vers l’age adulte

Les banques sont aujourd’hui force de proposition auprès des familles pour que les jeunes puissent avoir assez vite une carte bancaire entre les mains. Il ne s’agit pas d’avoir une carte de crédit ou de pouvoir dépenser n’importe quand la somme que l’on veut, mais bel et bien d’apprendre à devenir des consommateurs responsables. La carte Sogexia pour les mineurs a été imaginée précisément pour répondre à ce besoin : le jeune doit savoir se comporter avec l’argent qui lui est confié. Ce n’est pas toujours facile pour les parents de faire pleinement confiance à leurs adolescents, parce qu’ils craignent que ces derniers ne dépensent trop vite leur argent, n’achètent que des choses futiles et abusent ce nouveau pouvoir qu’ils ont entre les mains.

Apprendre à faire confiance aux jeunes

Mais il n’est si compliqué en réalité de prendre le temps d’expliquer aux mineurs l’importance de bien gérer leur argent. Les exemples au quotidien sont nombreux, entre les courses que l’on peut faire ensemble au supermarché, les passages à la pompe pour remplir le réservoir de la voiture, mais aussi les achats de fournitures ou de livres scolaires. En voyant tout ce que cela coûte, en règle générale les jeunes comprennent assez vite. Mais il est vrai qu’il faut encore s’appliquer à soi-même ce genre d’idées. Ce n’est pas facile quand on ne gagne pas encore soi-même son propre argent. Alors certains parents imaginent d’autres procédés. A leurs enfants ils confient une somme mensuelles qui leur servira à acheter leurs vêtements eux-mêmes, mais aussi leurs fournitures quand ils en auront besoin. Ils verront assez rapidement le peu d’argent qu’il leur reste pour les loisirs et donc ils devront faire des choix.

Comprendre le pouvoir d’achat

L’éducation à l’argent passe aussi par l’apprentissage des frustrations consuméristes et c’est quand on constate que l’on ne peut pas avoir tout ce que l’on voudrait que l’on assimile certaines réalités qui seront grandement utiles à l’age adulte. On saisit l’importance de savoir économiser une partie de l’argent qu’on gagne pour acheter plus tard ce que l’on voudrait aujourd’hui. C’est aussi là que l’on comprend pourquoi les parents choisissent parfois de suivre des formations professionnelles pour changer de métier ou bien pour progresser dans le leur et que l’on se rend compte que pour y arriver dans la vie, il faut travailler, et que cela commence dès l’école. L’autonomie s’acquiert ainsi graduellement à mesure que l’on approche de la majorité.

About Anthony

Anthony