Les entreprises et les bourses européennes restent fortes malgré l’échec électoral du parti conservateur

FranckArticle publie par Franck
Le 9 juin 2017


Les places boursières européennes n’ont pas été vraiment impactées par l’échec du parti conservateur aux élections anticipées, comme la livre sterling en chute favorise les entreprises britanniques.

Toutes les bourses européennes maintiennent le cap après que le parti travailliste de Theresa May ait perdu des sièges au Parlement. A la bourse de Londres, le FTSE-100 a progressé de 0,60% au début des opérations, alors qu’à la Bourse de Paris le CAC 40 a progressé de 0,22%.

A la Bourse de Londres, les entreprises cotées sont favorisées par la baisse de la livre par rapport au dollar et à l’euro. En fait, cette chute de la monnaie britannique peut doper la compétitivité au niveau mondial.

Ce vendredi matin, la livre sterling subissait des pressions après les résultats catastrophiques des conservateurs au scrutin anticipé, car celui-ci a perdu la majorité absolue au parlement. La livre a chuté donc à 1,2709 dollar, atteignant son niveau le plus bas depuis le mois d’avril, marquant une baisse de 2%. Elle a également perdu du terrain face à l’euro qui progressait à 88,24 pence, au lieu de 86,60 pence.

La chef du gouvernement britannique, Theresa May qui se sentait encouragée par les sondages avait organisé les élections anticipées pour renforcer sa majorité au parlement, une assurance qui lui est retournée sur la figure. Malgré leur avance au scrutin, les conservateurs, ont perdu plus d’une douzaine de sièges au parlement, alors que le parti travailliste a remporté une plus de trente sièges. Ce qui pourrait rendre difficile, l’application d’un brexit dur comme le souhaitait, Theresa May.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)