Les différents types de contrats d’assurance vie

Les différentes types de contrats d'assurance vieL’assurance vie est un contrat signé entre un souscripteur et une assurance.
A la signature, le souscripteur s’engage à verser à son assurance un montant mensuel, et l’assureur s’engage-lui à verser une rente en fin de validité du contrat.

41% des français ont aujourd’hui recours à cette assurance afin de pouvoir aider la nouvelle génération.

Les principaux détenteurs des contrats d’assurance vie sont les 50-59 ans, de professions libérales ou encore des agriculteurs.

Le versement des assurances vie se font de différentes manières selon le contrat choisi.

L’assurance vie dite « en cas de vie »

Pour ce contrat, il faut définir avec son assureur d’un période, au terme de laquelle une rentre viagère ou un capital est versé au souscripteur s’il est encore en vie. Sinon cette rente reviendra à un membre de la famille choisi lors de la signature du contrat. Cette assurance à des fiscalités intéressantes en cas de longue durée, supérieures à 8 ans.

Idéal pour une durée supérieure à 8 ans

L’assurance vie dite « en cas de décès »

Avec cette assurance, c’est lors du décès du souscripteur que la rente peut être perçue par un bénéficiaire choisi lors de la signature du contrat. Il existe cependant 3 types de ce contrat :

  • L’assurance temporaire, où le risque de décès va être couvert pendant une période définie lors de la signature du contrat.
  • L’assurance vie entière, où le décès va être couvert peu importe la date de décès du souscripteur, à tout moment les bénéficiaires peuvent percevoir la rente.
  • Enfin il y a le contrat obsèques, qui permet au bénéficiaire de toucher un capital défini pour pouvoir réaliser les obsèques des défunts. L’assurance peut parfois même prévoir l’organisation des funérailles

L’assurance mixte

Ce type de contrat va couvrir le souscripteur en cas de vie et de mort. C’est-à-dire, qu’à la fin de la date du contrat si l’assuré est encore en vie l’assureur s’engage à lui verser une rente. Si à la date de fin de contrat, le souscripteur est décédé, l’assureur s’engage à verser la rente cette fois-ci au bénéficiaire désigné. Cette formule est la plus choisi par les souscripteurs aux assurances vie.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)