Le paiement par carte : la solution de la commission européenne

MichelleArticle publie par Michelle
Le 12 août 2013


Le plafonnement des commissions interbancaires, annoncée par la Commission Européenne continue de faire couler beaucoup d’encre. La solution proposée par l’Autorité européenne n’est pas du goût de tous les acteurs intervenant dans le secteur bancaire de l’Europe.

images 10Ce fût durant le mois de juillet que la Commission européenne avait fait état de son intention de limiter le plafonnement des commissions d’interbancaire dans l’unique but d’avantager les consommateurs. Les commissions interbancaires sont versées par les établissements financiers lorsqu’un client effectue un achat par carte bancaire. Cette initiative n’est pas appréciée de tous et en particulier la société MasterCard qui a réagi vivement à cette nouvelle. En effet, cette mesure la concerne directement et c’est dans cette optique qu’elle a mise en place une campagne de sensibilisation sur les méfaits du plafonnement des commissions interbancaires.

En outre, la Fédération Bancaire Française a emboîtée le pas au géant américain en exprimant ses inquiétudes face à cette décision de la commission européenne de limiter le plafonnement des commissions interbancaires. Elle argumente en signalant une possible répercussion des frais bancaires sur les consommateurs et les commerçants également. Cela dit, les chiffres ont été communiqués en fin juillet et les taux minimums appliqués seront de l’ordre de 0,2% pour les transactions faites avec les cartes de paiement et 0,3% pour les opérations effectuées avec les cartes de crédit en zone euro.

La Commission a aussi stipulé que les surfacturations et les autres frais supplémentaires prélevés par les commerçants seront strictement interdits. Cependant, il est important de savoir que les cartes bancaires American Express ne sont pas concernées par la future réglementation. La commission espère que tous les États membres approuveront cette législation. Cela dit, en France, cela ne manquera pas d’attiser une fois de plus la suspicion des établissements financiers.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne