L’Afrique au cœur de la révolution bancaire

MichelleArticle publie par Michelle
Le 15 septembre 2014


Les puissances occidentales sont à la traine, quant à l’Amérique Latine, elle emboîte le pas, cependant l’Afrique reste leader dans le domaine des paiements par téléphone mobile. En effet, dans le même ordre, un grand groupe bancaire mettra très prochainement en ligne les paiements par le réseau social Twitter. L’économiste Geert Noels s’entretient avec Robin Cornet.

Un système bancaire défaillant

kenya-transactionL’Équateur est sur le point de devenir, le premier pays a lancé sa propre monnaie virtuelle, une première devise émise par la banque centrale. Sa mise en service est prévue pour le mois de décembre. En effet, cette monnaie sera particulièrement destinée aux transactions par mobile. Une technologie en plein essor précisément dans les pays du tiers monde. En Équateur par exemple près de 40 % de la population n’a pas accès au système bancaire, alors les paiements via le mobile pourraient réellement simplifier la vie de ceux qui vivent loin des agences bancaires.

Le mobile, un tremplin en Afrique

Dans ce domaine, il est évident que l’Afrique en est pionnière. Déjà en 2011, l’Afrique de l’Est comptait près de 80 % des transactions bancaires via le mobile. Rien qu’au Kenya, près de 2.8 milliards d’euros circulaient par téléphone et ce mode de paiement s’est très vite intensifié dans d’autres pays d’Afrique, où certains règlent leurs factures et perçoivent même leurs salaires. Concernant, les innovations en vogue, Apple présentait la semaine passée son tout dernier Iphone 6 équipé d’un dispositif de paiement électronique. Pour ce qui concerne l’Asie, au Japon des puces permettant de réaliser des paiements électroniques existent depuis plus de dix ans déjà, à l’exception de l’Iphone.

Toutefois, pour ce qui est de l’Afrique, on n’a pas attendu l’Iphone 6 pour devenir numéro un des paiements via mobile. En seulement 7 ans, la banque par téléphone est devenue une solution incontournable pour les Kényans. En effet, près de 80 % possèdent un téléphone quand on sait qu’ils sont nombreux à ne pas avoir de comptes bancaires. Pour cause, les agences bancaires sont trop éloignées, les moyens de transport sont quasi inexistants et les frais de gestion de compte sont encore trop élevés pour les moins nantis. Alors, moins coûteuse, la banque par GSM permet d’envoyer et de recevoir de l’argent et même de se payer divers biens et services. Le M-Pesa est désormais exporté jusqu’en Europe, car il est sur le point d’être implanté en Roumanie.

Twitter la nouvelle solution bancaire

Pour l’heure, un deuxième grand groupe bancaire français, vient d’annoncer qu’il lancera le 1er octobre un mode de paiement via Twitter. Techniquement, nous ne savons pas comment cela se passera, mais tous les abonnés Twitter auront accès à ce service, peu importe leur banque, présentée comme un service « très simple ». La seule condition est de disposer d’une carte de crédit.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne