Impôts: le gouvernement augmente l’impôt des retraités les plus aisés.

VirginieArticle publie par Virginie
Le 18 septembre 2014


Notre société compte grand nombre de retraités qui doivent eux aussi s’acquitter de leur impôts annuels. Cette catégorie n’échappe pas à la règle de remaniement financiers.

La nouvelle mesure de Manuel Valls

commission d'intervention
Le gouvernement parle actuellement de « mesure de justice fiscal ». En effet, le 16 septembre 2014, Manuel Valls, le Premier Ministre annonçait que le gouvernement allait faire un geste de faveur des retraités les plus modestes. En effet, les retraités qui ne gagnent qu’une retraite de 1200€ par mois au maximum auront une prime de 40€ par mois. Cependant le revers est pour les retraités les plus aisés. Pour mieux comprendre, il faut savoir que les salariés et les retraités doivent à l’Etat un CSG, c’est à dire une Contribution Sociale Généralisées. Cette CSG est de 7,5% pour un salarié et de 6,6% ou 3,8% pour les retraités selon leur revenus.

Le problème du système d’imposition des retraités.

Le problème d’imposition des retraités est donc qu’il y a une inégalité du taux de CSG pour les retraités les plus aisés et les autres. Le problème est que les retraités avec une pension confortable, vont profiter des optimisations fiscales. En effet, en déduisant le salaire du personnel de maison par exemple ou encore en accumulant les niches fiscales, les retraités aisés qui devraient payés 6,6% de CSG arrivent à en déduire assez pour n’en payer que 3,8%. Cette mesure de Manuel Valls vise donc à arrêter cette injustice en prenant en compte le revenu fiscal de référence avant déductions pour augmenter quelques peu les impôts des retraités aisés.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)