Chômage : hausse de 26.100 demandeurs d’emploi en juillet

MichelleArticle publie par Michelle
Le 27 août 2014


Pour le mois de juillet, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 26.100 pour la catégorie A. Ce qui fait un total de 3.424.400 demandeurs pour le chômage de longue durée.

Pôle emploiAucune bonne nouvelle pour le nouveau gouvernement de Valls 2. En France, pour ce mois de juillet, le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de 0,8 %, soit 26.100 personnes en plus qui ont fait des demandes d’emploi. Sur une année, la progression des demandeurs d’emploi pour cette catégorie est 4,3 %. Des chiffres vraiment inquiétants pour les autorités quand on sait qu’il y a une hausse de nombre de créations d’entreprise en France.

+O, 8 % personne à la recherche d’emploi en juillet

Les chiffres ne sont guère favorables pour l’ensemble des différentes catégories A, B et C qui représentent les personnes inscrites au pôle emploi et à la recherche d’un éventuel Job. Leur nombre est en hausse de +0,8 %, soit 40.600 demandeurs de plus pour un chiffre total de 5.083.800 personnes à recherche d’un emploi, même les jeunes sont touchés. Ainsi, on constate une nette progression de 5 % en une année.

Les tranches d’âge les plus touchées

Pour ce mois de juillet, ce sont les 25 à 49 ans qui sont les personnes plus touchées par ce chômage. Pour la catégorie A, le nombre de demandeurs est en hausse de 0,8 % contre 0,7 % pour les chômeurs âgés de 25 ans et plus de 50 ans. De manière globale, cette hausse est répartie partiellement sur l’ensemble des catégories. Toutefois, ce sont les plus de 50 ans qui ont le plus lourd pourcentage avec une augmentation de 11,6 %, les 25-49 3,4 % et les moins de 25 ont -1,8 %.

Cela dit, c’est une situation très inquiétante. En effet, le chômage de longue durée continue sa progression. Le nombre de demandeurs inscrits il y a plus d’un an a progressé de 1,4 % en un seul mois, soit 9,4 % sur une année ce qui fait un total de 2.170.700 personnes, toutes catégories confondues. Pour ceux inscrits il y a 3 ans, le taux a augmenté de 2 % pour ce mois de juillet, ce qui fait 654.900 personnes.

Que penser du chômage ?

Lors de l’université d’été du Medef, Manuel Valls a demandé au patronat de faire « plus et plus vite« , alors que le patron des patrons (Pierre Gattaz) appelait à cesser de raisonner « en termes de donnant-donnant » dans l’application du pacte.

Ensuite, M. Gattaz a jugé sur France Info « pas bons du tout » mais « prévisibles » ces chiffres du chômage.

La CFDT a pour sa part dénoncé une situation « insupportable » et « exigé du patronat qu’il concrétise ses engagements » dans le cadre du pacte.

Les chiffres de juillet sont « très mauvais » pour Jean-Claude Mailly (FO), « catastrophiques » pour la CGT. Cette dernière estime que « la politique de l’offre nous conduit à une impasse économique et sociale« .

Du côté des politiques, Luc Chatel, secrétaire général de l’UMP, a dénoncé une « spirale de l’échec« , demandant au gouvernement de « changer de politique« , tandis que le Front national a « exigé de nouvelles élections législatives » face à l' »échec complet » de l’exécutif« .

Hausse après hausse, l’objectif, fixé par M. Rebsamen, de « ramener le nombre de chômeurs le plus près possible des trois millions » en 2017 s’éloigne.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne