Frais bancaires : toujours plus élevés pour l’année 2014

MichelleArticle publie par Michelle
Le 6 janvier 2014


C’est sur une valse assez mouvementée que les tarifs bancaires des clients des établissements de crédit démarrent cette nouvelle année. Si les frais de paiement sans provision ont été limités par les autorités on ne pourrait pas en dire autant pour les autres types de frais bancaires qui sont en constante augmentation chez certaines banques.

Icon of a credit card, vectorEffectif depuis le 1er janvier 2014, les frais prélevés par les établissements bancaires sur les opérations sans provision sont désormais limités. En effet, le décret voté durant cet été vise en gros à protéger les ménages du phénomène de l’endettement, ce qui oblige donc les établissements bancaires à ne prélever que 8 euros de frais par opération soit 80 euros par mois pour les paiements sans provision. Pour ce qui est des ménages les plus démunis, seuls 4 euros peuvent être prélevés par opération, soit 20 euros par mois. Ainsi, depuis cette mesure seule la Banque Postale se distingue des autres banques en appliquant cette initiative en baissant ses frais sans provision à 6,60 euros par opération.

Toutefois, ce ne sont pas tous les frais bancaires qui vont dans le même sens. Selon le quotidien les Échos, certains tarifs continuent d’augmenter. En effet, il y a le prix de carte bancaire des cartes classiques à débit immédiat qui a légèrement progressé. Comme exemple, nous avons la BNP Paribas qui commercialise sa carte bancaire à 41 euros désormais, alors que pour ce qui est de sa carte internationale à débit le prix reste le même, soit 46 euros. Le Crédit Agricole Ile-de-France a également augmenté le tarif de sa carte bancaire à débit immédiat à 38,75 euros. Il faut aussi noter que certaines assurances de moyens de paiements sont en hausse à la Société Générale de 30 euros et à la Banque Postale de 23 euros.

Pour ce qui est des retraits hors du réseau de distributeurs automatiques ils passeront à 1 euro à partir du troisième retrait dans le mois à la Caisse d’Épargne de la Côte d’Azur. Un constat amer que font les clients, car ces augmentations ne concernent que les services de base que les banques en ligne ne facturent pas à leurs clients. Ainsi, l’écart continue de se creuser entre ses deux types de banques. Ce qui signifie que les usagers des banques qui aimeraient faire des économies par rapport aux frais bancaires ont donc intérêt à se tourner vers les banques en ligne.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne