Entrer en conflit avec sa banque

MichelleArticle publie par Michelle
Le 19 juillet 2013


Régler un diffèrent avec sa banque demande beaucoup de temps et surtout d’argent. En effet, près de 80 % des usagers de banque disent qu’ils sont découragés par la durée et les démarches à entreprendre en cas de litige avec sa banque.

Il est tout à fait normal de faire valoir ses droits en cas de litiges avec une banque. Nombreux sont les consommateurs des produits bancaires qui se retrouvent souvent dans ce genre de situation. Selon eux ,c’est un véritable parcours du combattant qu’ils mènent contre leur banquier. À cet effet, l’idée d’entrée en guerre contre sa banque est tout simplement décourageant pour 80 % des usagers de banques. Pourtant, ce ne sont pas des solutions qui manquent aux clients.

Les réflexes à développer

conflit-banqueEn tant que client, vous devez développer certains réflexes très indispensables à l’égard de votre banquier. Ce sont vos clés de succès face aux avocats chevronnés des banques. En effet, le premier réflexe est d’entrer en contact avec le service des réclamations ou relations clients. Vous pouvez le faire par lettre en recevant un accusé/réception. C’est une garantie, car les banques sont championnes pour prendre leur temps, alors sachez désormais que le délai de prescription d’un litige est de 5 ans avec sa banque.

Ensuite, si cette tentative échoue, passez à la vitesse supérieure en ayant des preuves à l’appui. Deuxième réflexe, le recours au médiateur. Généralement ses coordonnées figurent sur le contrat que la banque vous avait founit. Vous pouvez aussi retrouver son numéro sur la documentation de la banque. La procédure que vous engagez avec lui peut-être longue selon le cas de litige que vous présentez. De deux à six mois environ. Vous avez aussi un avocat qui pourrait vous aidez, seulement si votre litige dépasse un montant de 10.000 euros, car dans ce cas son recours est une obligation.

Comme troisième réflexe, faire une lettre de réclamation adressée à l’Autorité de contrôle prudentiel. En outre, dernièrement la loi a été renforcée en ce qui concerne les cas de litige client et banque. En effet, le récent projet de loi sur la consommation a d’ailleurs mis l’accent sur une action portée par un groupe de personnes. Alors, vous avez aussi la possibilité de faire intervenir une association de consommateur.

Pour conclure, si tous ces réflexes ne semblent pas déboucher sur quelque chose de concret, il vous reste dans ce cas le procès. Vous faites un procès à votre banque ou votre assurance. Cela peut en général deux aux au client avant d’obtenir un jument de première instance.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne