Dès le 27 août, ING Direct change de politique tarifaire

MichelleArticle publie par Michelle
Le 21 juin 2013


ing-directC’est une mesure qui prendra effet dès le 27 août prochain chez ING Direct. Certains tarifs vont grimper du fait du non-respect du versement mensuel minimum. Tous ceux qui ne s’acquitteront pas de leurs frais seront facturés.

Il y a des frais qui diminuent avec le temps et d’autre qui finissent par devenir gratuit comme il y en a d’autres qui augmentent telle est la loi bancaire. En effet, ING Direct vient d’annoncer dans un courriel destiné à ses clients, une disposition sur le changement de ses tarifs qui prendra effet le 27 août 2013.

C’est une première depuis près de deux ans. En outre, le noyau du positionnement de cette banque en ligne reste inchangée.

Ouvrir un compte maintenant et GRATUITEMENT

Des services revus à la baisse

Malgré cette légère taxation des frais de non-respect de versement, certains services de ING Direct ont été revus à la baisse. Les frais dus aux différents incidents de paiement sont en baisse. Vous avez aussi les frais de déclaration Banque de France pour un usage abusif de la carte bancaire qui a diminué de 30 euros soit 20 euros aujourd’hui. Les frais concernant la capture de la carte bancaire est descendu à 20 euros également. « Ces réductions vont dans le sens d’être en conformité avec l’Autorité de Contrôle prudentiel », souligne la banque.

Des frais de 15 euros par trimestre pour pénalité de non-respect de versement

Il n’y a pas que les frais de pénalité qui seront taxés ou encore revus à la hausse. En effet, certaines opérations manuelles comme les demandes d’attestations, de duplicatas, de recherches ou encore de frais de transfert d’un PEA (Plan épargne Action) ou d’un compte-titres vers un autre établissement seront plus chères. En sus de cela, vous avez la nouvelle ligne tarifaire sur les frais de non-respect du versement mensuel.

Toujours énoncé, mais jamais mis en action, ING Direct a toujours fait mention que le non-respect d’un dépôt mensuel de 750 euros pourrait être sanctionné par une pénalité de frais. Mais, jusqu’à cette date elle ne l’avait jamais mise en application. Cependant, elle se distingue de ses concurrents en refusant d’imposer à ses clients une domiciliation de salaire et en n’exigeant d’eux un montant minimum de dépôt mensuel.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)

Top des banques en ligne