BMPS: l’accord, bonne nouvelle pour le système bancaire italien

VirginieArticle publie par Virginie
Le 1 juin 2017


Pour sortir le système bancaire italien du gouffre, la Commission européenne et le gouvernement italien sont parvenu à un accord de principe visant une réorganisation de la banque Monte Paschi di Siena (BMPS). Il s’agit d’une nouvelle accueillie favorablement par le secteur bancaire qui ne repose pas encore sur un socle solide.

Cela fait plusieurs mois que cet accord était attendu en Italie, mais également par la bourse qui craignent les conséquences d’une faillite incertaine de la BMPS, l’une des banques les plus fragiles du système bancaire italien. Ce système bancaire suscite des inquiétudes surtout à cause du nombre important de ses créances douteuses, de prêts qu’elle serait dans l’impossibilité de remboursé.

« Le plan BMPS est favorable, c’est une nouvelle positive pour le système bancaire italien, ce qui confirme que les choses avancent dans le bon sens. Cela permettra aussi de stabiliser la banque, car elle fait face à d’importants problèmes » a expliqué à l’AFP Nicolas Veron, spécialiste au centre de réflexion européen Bruegel.

Le système va permettre à l’Italie d’investir du capital dans la BMPS à titre préventif, tout en tenant compte des règles européennes, et en réduisant poids pour les prestataires », a détaillé, Margareth Vestager Commissaire européenne à la concurrence.

Après la crise financière de 2007 qui avait démontré que plusieurs banques pourraient ne pas être capables de faire face à leurs créances ou rembourser des prêts, l’UE a mis en place des règles pour ne pas toucher les contribuables et permettre aux banques de s’en sortir. Ces règles représentent des gardes foules qui gèrent les possibilités d’intervention des pays.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)