Assurance vie : un produit toujours adulé par les épargnants

BrianArticle publie par Brian
Le 7 juillet 2014


Pour l’année 2014, l’assurance vie marque un bon début : c’est donc un résultat positif malgré un mois de mai traditionnellement moins bon.

assurance-vie 1L’assurance vie a toujours été le produit d’épargne préféré des Français et ces derniers mois viennent encore de le confirmer. L’an dernier déjà, la collecte avait connu un rebond assez considérable, avec près de 10,7 milliards d’euros contre 6,5 milliards d’euros en 2012. Pour cette année 2014, l’ascension se confirme sur les cinq premiers mois avec une collecte nette qui s’élève à 8,8 milliards d’euros. Soit un résultat positif de 0,7 milliard d’euros pour les cinq premiers mois.

Des chiffres très encourageant

Ces chiffres sont très remarquables d’autant plus que les Français sont assez brouillés avec leur épargne réglementée ces derniers temps qui affiche une collecte en berne. Avec encore une perspective d’une éventuelle baisse du taux de rémunération du livret A. De manière détaillée, les différents contrats en unité de compte intéressent de plus en plus les épargnants. En 2011, le ratio était de 12,4 % et il est maintenant à 16,7 % en ce début d’année. De mai à janvier 2014, la somme des cotisations était de 53,8 milliards d’euros, soit une hausse de 1,9 %.

La nouvelle loi qui risque de secouer le marché

D’avril au mois de mai, il a baissé en passant de 11,3 milliards d’euros à 9,4 milliards d’euros. Par ailleurs, pour la même période, les prestations étaient de 45 milliards d’euros, soit une régression de 0,6 milliard d’euros d’avril à mai. En outre, sachant que ce mois est généralement le deuxième tiers provisionnel, il est habituellement moins avantageux pour l’épargne. À partir donc, d’aujourd’hui, 1er juillet et selon la loi de finance rectificative de décembre 2013, la taxation est désormais plus lourde pour les gros contrats. La nouvelle fiscalité des contrats passera de 25 % à 35 % pour les sommes au-delà de 902 838 euros. Hormis les nouveaux contrats Vie-Génération. Concernant les droits de succession, ils seront relevés à partir d’un plafond de 40 % à 45 % pour un contrat supérieur à 1 805 677 euros.

VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)