Assurance vie et fiscalité

L’avantage

L’un des principaux avantages de l’assurance vie c’est la fiscalité liée a ce produit d’épargne. En effet, celui-ci profite d’une fiscalité privilégiée ou plutôt allégée due au contrat souscrit. Sachant que l’assurance vie n’est pas une assurance décès, elle permet au signataire du contrat d’épargner et de faire profiter la personne désignée comme bénéficiaire cette épargne. L’argent épargné est placé soit sur des fonds sécurisés par l’assureur soit dans l’immobilier, actions ou autres.

Investir dans une assurance vie, est un acte très rémunérateur.

La fiscalité

Assurance vie et fiscalitéL’argent placé va donc fructifier par l’assureur selon le choix du placement et ses dividendes sont donc imposables. En cas de décès avant 70 ans, il y aura un prélèvement sur les intérêts de 20% et le reste sera versé à l’ayant droit. Si le décès se fait après 70 ans, c’est à titre gratuit pour les sommes excédants 30 500€.

Si le souscripteur veut récupérer son argent après 8 ans de contrat, il y aura un abattement annuel de 4600€ si la personne est seule ou 9200€ s’il s’agit d’un couple (marié ou pacsé).

La fiscalité ne se porte que sur les gains du souscripteur et non de la somme épargnée. Donc si le client décide de racheter son épargne il n’y aura d’impôts que sur la plus-value a raison de 35% pour les contrats souscrits a compter du 1er janvier 1990 quand la durée du contrat est inférieure à 4 ans. De 15% lorsque la durée du contrat va de 4 à 8 ans et de 7.5% dès lors que la durée du contrat est égale ou supérieure à 8 ans en prenant en compte les abattements vu au dessus.

La fiscalité reste souple, notamment dans le cas où vous souhaitez épargner pour vos enfants par exemple.
VN:F [1.9.22_1171]
Note actuelle: 0.0/5 (0 votes au total)